Exposition Corbeil Essonnes, Staff

Organisation du festival de la bande dessinée à Corbeil-Essonnes, ouvert en fin d'année.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les barbares, perception du monde asiatique

Aller en bas 
AuteurMessage
leviathan

avatar

Nombre de messages : 257
Age : 35
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Dim 6 Mai - 10:52

60 pages !!! Moudiou, c’est long, je ne sais pas si je vais réussir à tout lire, alors je ferais déjà des commentaires au fur et à mesure de ma lecture.

Déjà, désolé, mais je ne lirais les écrits de Anne Cheng… Les livres d’anthropologie, je n’en ai jamais lu, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé…

***

Après la lecture du premier passage, je me pose des questions un peu bête, comme par exemple : est-ce que vous avez vu le passage des français en chine dans l’émission Pekin Express ? Est-ce que vous avez regardé l’émission « J’irai dormir chez vous » en Chine ? Est-ce que les chinois qui ont consentis à accueillir des occidentaux à ce moment là on eut des problèmes de voisinage à votre avis ?

Qu’est ce que c’est exactement le control social ?

Est-ce que c’est possible pour des étudiants occidentaux de venir étudier en Chine (si ils veulent apprendre la langue), et d’aller en maison d’accueil dans une famille, surtout ?

***

Si je comprends bien, si les gens avaient appris votre relation avec une chinoise, cela aurait détruit sa vie ?
Comment cela ce serait-il passé pour elle ?

***

Comment cela se fait-il que l’échange de lettre soit si « visible » ? Il n’y a pas de poste qui poste la lettre écrit en chinois, du coup la fille ouvre la lettre tranquillement chez elle, ni vu ni connu ?

Alors cette fille aurait été arrêtée, on l’aurait empêché de poursuivre ses étude en Chine où de faire des voyages juste à cause d’une relation et de lettres ?

Franchement, si j’ai bien compris, je suis choquée… Passe encore que cela ne se fasse pas, que la famille la renie, etc. Mais si c’est carrément ses professeurs qui s’en mêlent et la police !!! C’est grave !!!

Et en plus, après le mariage, elle ne peut même plus retourner dans son pays, revoir ses amis et sa famille ? Je n’aimerai vraiment pas être à sa place.

Comment ça, « on l'a physiquement maltraitée pour détruire sa beauté » ? Merde j’avais lu une BD qui en parlait mais je pensais que c’était exagéré pour faire glauque…

Tu dis que les rites sont sans doute présent pour maintenir une attitude de face vis-à-vis de l’extérieur, mais pourquoi est-ce si important ? Je peux le comprendre, mais est-ce qu’il n’y a pas des chinois qui se moquerait des rites et de la politesse, sans pour autant être en faite des « bananes » (jaune à l’extérieur, blanc à l’intérieur), juste anarchique, ou critique de leur propre société sans établir de comparaison avec la notre ? Des gens qui n’ont peut être pas envie de négocier les rites et qui on envie d’être comme ils sont simplement ?

Enfin, je me doute que dire cela doit être aussi en fonction de ma culture occidental mais en fait c’est plus ma culture artistique et j’ai du mal à imaginer des professeurs d’arts, des élèves en arts être pas plus lâchés, n’est ce pas ça être artiste, un peu ? Où alors voir les artistes comme cela est aussi une vision occidentale ^^’

Pourquoi veulent-ils apparemment protéger leur « intérieur », en fait ?

***

Je vais m’arrêter là pour le moment. J’ai déjà pas mal de questions et si les réponse sont dans la suite, ben dis le moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://20six.fr/nemesissement-votre
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Dim 6 Mai - 12:37

Tu vois que les choses ecrites ici font réfléchir. Ceci dit attention le texte début en 1987, c'est à dire moins de 10 ans après l'ouverture de la Chine sur le reste du monde...donc la situation a grandement évolué depuis, il s'est écoulé 20 ans de plus. Mais en profondeur certaines choses n'ont pas changé, elles se sont parfois complexifiées. Certaines de tes questions ont la réponse dans le reste du texte. Voilà quand même quelques éclairages...

Peut-on habiter en Chine chez des chinois, oui de plus en plus, mais pas beaucoup. La vraie question est "comment les chinois se comportent une fois qu'un barbare s'installe à la maison ?". Nous avons alors l'impression de pénétrer dans l'âme des chinois, ben c'est pas si évident.

J'ai lu un livre sympa d'une étudiante en anthropologie "une saison à Pékin" écrit sur le style de la narration et relatant son installation dans une famille il y a 8 ans je crois. Elle habitait dans le même quartier que notre famille et j'ai été sidéré...Certes pour une fois quelqu'un racontait la vie dans une famille mais avec une telle déviation que cela en devenait invraissemblable. Puisqu'elle ne comprenait pas, les chinois ont sans cesse dévié leur comportement pour qu'elle se sente à l'aise et de déviation en déviation, ce qu'elle décrit c'est la déviation et rarement la vie réelle qu'elle ne voit que partiellement, interprête faussement etc...

Alors oui, on peut "parfois" habiter chez les chinois mais est-ce pour autant que l'on y verra la vie des chinois, d'une part à cause du statut acquis comme le dit mon texte, d'autre part car on ne voit que ce l'on connait...le regard est bien plus sélectif qu'il n'y parait. Est-ce que des chinois peuvent se comporter comme des occidentaux, avec certitude oui...mais comme par hasard dans les groupes de recherche dès que je côtois des chinois ils découvrent très vite que je suis "autre" et de ce fait très souvent nos relations évoluent et basculent dans une autre direction. Mais bien évidemment on peut avoir des amis chinois, qui te diront avec humour pas mal de choses..mais pas tout, à mon sens, ou rarement...

Ce qui n'a pas pas changé, ce sont les rites de face. Pourquoi aller perdre son temps à expliquer à un barbare ce qu'il n'est pas en mesure de comprendre. Cela fonctionne toujours intensément, je le vois très clairement tous les jours. Parfois, il peut y avoir une réaction quand les choses dérivent. Daxiong a ainsi "réagi" devant Jean-Luc lors de la conférence de presse qui prépare la sortie de Muowang (pas encore publiée, on attend d'être prêt pour la sortie)..Et je te promets que cela lui a fait un choc (à Jean-Luc) gentil le choc...mais... La conférence de presse avait été aussi été préparé entre chinois sous ma conduite...là on est encore dans le mode totalement asiatique.

Qu'est ce qui se serait passé si Lucie était resté en Chine, elle aurait été arrêté et envoyé dans un camp, j'ai été prévenu de cela par l'Ambassade de France, d'où son départ précipité, mais départ avec l'aide de gens qui étaient aussi membres de l'appareil. Ceci dit de Chine, c'est vrai, ce sont les chinois qui empêchaient son départ pour la France et des USA ce sont les fançais qui nous ont "sommés" de repartir aux USA et de ne pas rester en France. Il a fallu que je fasse appel à la Présidence de la République et au Ministre de la Culture pour que nous ne soyons pas expulsés. Alors attention à des jugements hâtifs !!! Les choses ne sont pas nécessairement dans le même schéma de pensée en Chine mais les outrances des régimes sont parfois brutales chez nous aussi. J'ai failli abandoner la France sous le coup de la colère. Certes la révolution culturelle a été une horreur, il faudrait que Lucie écrive un jour à ce sujet ou moi pour elle. Mais Mao reste une idole pour beaucoup de gens, il faut comprendre que la Chine a évolué de manière intense au 20e siècle...et il a joué un rôle indéniable.

Enfin les émissions en Chine, elles ont le mérite d'exister et de montrer la Chine au quotidien...mais je sais qu'une grande partie des choses sont faussées. Ceux qui filment ne se rendent même pas comptes car ils ne perçoivent pas les relations et le tissu de relations autour d'eux. Ils ne connaissent pas les règles, encore moins les relations d'interdépendance entre les gens donc...oui on voit des choses mais on ne les regarde pas.

Mais, moi j'aime ce système d'interdépendance, une fois que l'on est capable d'y entrer, c'est à la fois un lacis invraissemblable de relations, d'entraides, de contraintes parfois, mais on ne sent jamais seul...ici en occident on est désespérement seuls, du fait de notre vision individualiste du monde. Si nous rentrons en Chine, nous devons simplement dire "on arrive" que ce soit dans les réseaux de lignée ou ceux de l'interdépendance (on dirait amis ici) et on ne doit plus s'occuper de rien. Je dois écrire un jour là dessus, je pourrais écrire des centaines de pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c-linea

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 44
Localisation : Corbeil-Essonnes
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mar 8 Mai - 1:12

Merci Alain de nous faire partager ces textes. Tu m'avais raconté une partie de ces histoires mais pas les circonstances de votre départ avec Lucie qui sont en même temps très personnelles. Cela en est d'autant plus appréciable.
Je comprend ce que tu expliques. Il est difficile de voir à travers ses propres préjugés, car on visualise facilement ceux des autres, mais rarement les siens (et on en a tous, car ils font partie intégrante de la nature humaine, et ce n'est pas bien ou mal, simplement c'est). Ils sont aussi le produit de notre histoire individuelle et collective.
Ton anecdocte de la vielle dame aux glaces m'a rappelé une rencontre un peu comme ça, en Guadeloupe, en dehors des sentiers battus, lorsqu'un habitant nous a fait partager une noix de coco fraîche qu'il était en train de récolter au bord d'une petite plage toute laide où il n'y avait personne... On sait, en le vivant, que c'est un instant de grâce et de partage, si rare et précieux... Parfois, ici, on se sent très éloigné de sa propre famille, libre (quoique) mais seul (même entouré), et je suis très touchée de l'histoire du grand-père de Lucie qui vous a suivis de loin...
Ce que je trouve aussi particulièrement intéressant à retirer de tout cela, c'est l'effet miroir (le reflet du redder d'Alyciane ?): les différences, en pointant du doigt ce qui nous paraissait évident mais ne l'est pas, révèlent un peu de qui nous sommes, entre autre un produit de notre société... Cela en relativise des choses, non ? Et puis, cela donne encore plus envie d'aller vers l'autre, puisque c'est sur nous-même qu'on apprend et que nous sommes fondamentalement narcissiques ! Passé le regard à la Montesquieu, comble du nombrilisme puisqu'il se fait étranger pour se regarder lui même (!!!), on arrive peut-être enfin au véritable échange, celui qui enrichit les deux parties. C'est, il me semble ce que tu as vécu. Quelle chance... Quel bonheur !
Me voilà bien avancée, avec tout cela, je sens que je vais m'endormir toute rêveuse ce soir... Avec des images de robes chinoises gonflées par le vent, de cerisiers en fleur, et de vieux sages chinois récitant des poëmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiamate

avatar

Nombre de messages : 126
Age : 29
Localisation : Champs sur Marne (77)
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mar 8 Mai - 11:33

C'est une belle histoire, parfois triste mais belle quand même. Merci de nous la raconter, surtout que c'est quelquechose de très personnel!
En tout cas, pour nous occidentaux, on ne peut pas s'empêcher de trouver étrange la culture asiatique, ça nous pousse à réfléchir aussi sur notre propre culture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiamate.deviantart.com
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mar 15 Mai - 14:09

c-linea a écrit:
Il est difficile de voir à travers ses propres préjugés, car on visualise facilement ceux des autres, mais rarement les siens (et on en a tous, car ils font partie intégrante de la nature humaine, et ce n'est pas bien ou mal, simplement c'est). Ils sont aussi le produit de notre histoire individuelle et collective.

Dans toutes les cultures traversées, j'ai eu ce sentiment qui me hante souvent...comment s'y retrouver dans la masse d'informations que l'on ne voit qu'au travers de nos filtres culturelles. Une fois ce postulat admis, il reste à apprendre, toujours à apprendre, toujours sans fin compte tenu de la diversité du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mar 15 Mai - 14:13

Tiamate a écrit:
C'est une belle histoire, parfois triste mais belle quand même. Merci de nous la raconter, surtout que c'est quelquechose de très personnel!
En tout cas, pour nous occidentaux, on ne peut pas s'empêcher de trouver étrange la culture asiatique, ça nous pousse à réfléchir aussi sur notre propre culture.

L'anthropologue doit toujours faire un travail sur lui même pour avancer dans sa démarche. C'est pour cela que nous racontonns souvent comme un journal de vie ce que nous traversons...même au titre de sa vie personnelle. On peut ensuite tirer des analyses plus macro-culturelles et pafois même croiser le tout avec les autres acteurs des sciences sociales.

Ceci dit, ce n'est pas triste du tout...le monde est difficile, entre les guerres, les famines, etc..nous le traversons parfois avec rudesse, mais il faut garder un certain sens de l'humour..et du relatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyciane

avatar

Nombre de messages : 625
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mar 15 Mai - 18:58

Quoi? Comment ça 60 pages? *aly qui vient de tout lire d'une traite*.

Mon dieu Alain, pourquoi ne pas en faire un livre (un roman) de tout cela? C'est à la fois une belle histoire d'amour, une histoire de vie et un regard sur d'autres cultures et sur nous même! Ca ne me donne qu'envie de le lire sur un gros livre, avec des détails, des descriptions, plus plus, encore plus!! Qui affinerait encore les sentiments, la perception, attiserait l'imagination, ecarterait peut-être le côté objectif de l'anthropologue (je sais, c'est le but pour donner un avis neutre d'une culture differente. Mais cette histoire n'est pas neutre!)
Imagine cette belle histoire, quelques peu détaillée, avec à chaque début de chapitre un extrait de ton journal... ce serait vraiment génial! *_* (désolée de tant d'enthousiasme, c'est juste que j'ai presque été frustrée de la taille de ton texte... et mon côté littéraire s'est reveillée brusquement XD)

J'ai bcp aimé cette phrase "tu es le gendre de la Chine". Je la trouve très poignante, étrange pour des français je pense. Elle marque bien le sentiment d'unité (enfin, je le vois comme ça...). Bref, je trouve ça très marquant.

Le passage de la petite vieille m'a donné les larmes aux yeux. Tes descriptions sont belles: cette dame est belle, dans toute la splendeur de son âge. Et ce que tu lui as répondu à du tellement lui faire plaisir! (enfin... je pense?) Je trouve ça très beau. C'est un peu donner un souffle de vie à des personnes qui se croient sans importance.

En fait, on pourrait même en faire un film, ou même un manga! ^^ lol


Sinon, pour répondre à toi Alain: en effet, notre société est incroyablement individualiste. Je dirais même egoïste. Et puis, c'est vrai, on se sent seul... *Aly, perdue à Lyon toute seule, passant sa journée à parler à son évier... :'( *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://candyblood.free.fr
Lizete

avatar

Nombre de messages : 203
Localisation : Aulnay-sous-bois
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mar 15 Mai - 21:45

(PS : je suis en train de le lire, donc c'est normal que je n'y ai pas encore répondu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ppdm.deviantart.com/
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mer 16 Mai - 19:22

Alyciane a écrit:
Quoi? Comment ça 60 pages? *aly qui vient de tout lire d'une traite*.

Mon dieu Alain, pourquoi ne pas en faire un livre (un roman) de tout cela?

Merci de tes commentaires Alyciane, mais je te rassure le texte mis en ligne ici, n'est pas les 60 pages incluses dans ce document, ce n'est que la première partie de trois autres, de la même taille. La seconde aborde la question de l'identité au travers de l'analyse d'un texte de Joël (Thoraval) dans la continuité de cette réflexion et la troisième revient à la narration comme ici sur la question de la lignée, de l'entrée dans celle-ci, de l'ouverture des livres de lignée, des "coutumes spécifiques à chaque lignée"...C'est un peu plus compliqué et là on entre dans les méandres de la pensée chinoise. Je n'ai pas osé publier la suite...cette partie qui ne parle que du barbare (autrement dit chacun d'entre nous, d'entre vous) me paraissait la plus intéressante pour lancer le débat...

Ceci dit je ne ferais pas un livre de cela, car j'ai écrit des choses plus intréssantes de mon point de vue et de celui des profs d'université. Celui qui a fait le tour de tous s'intitule '"Se perdre et se retrouver" et décrit aussi par la narration la transformation idenditaire au travers de toutes les cultures traversées dans ma longue carrière...ou comment se laisser aller pour perdre pied et ensuite revenir avec quelque chose en plus de ce voyage chez l'autre. L'ennui à la fin c'est que l'on ne sait plus très bien expliquer ce que l'on voit et que les autres ne voient pas. Depuis que j'ai pris conscience de cela, j'ai fait des progrès et appris comment "déstabiliser" mon entourage (au travail surtout) pour le rendre bancal, et c'est dans la bancalité que l'on commence à comprendre. C'est impossible à expliquer mais Del et C-linéa pourront vous en dire plus à ce sujet.

Se perdre et se retrouver, est le texte qui m'a conduit dans les groupes de recherches universitaires de haut niveau, mais il fait 100 pages et est très intense, avec de nombreuses références de textes anthropologiques qui alimentent le débat de ma propre réflexion. Peut être je vous le ferais lire...chapitre par chapitre...et ces textes sont déposés dans les universités de référence pour répondre aussi à ta question de la publication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyciane

avatar

Nombre de messages : 625
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mer 16 Mai - 19:42

La littérature est, je trouve, le meilleur moyen d'enseigner aux néophytes les sentiments et les situations les plus complexes.
Un peu comme cette discution sur les poèmes, qui expliquent mieux qu'une démonstration cartésienne.
C'est ce que je pense du haut de mes 21 ans XD (ce qui equivaut à un tabouret pour schtroumpf)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://candyblood.free.fr
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mer 16 Mai - 19:53

Alyciane a écrit:
La littérature est, je trouve, le meilleur moyen d'enseigner aux néophytes les sentiments et les situations les plus complexes.
Un peu comme cette discution sur les poèmes, qui explique mieux qu'une démonstration cartésienne.
C'est ce que je pense du haut de mes 21 ans XD (ce qui equivaut à un tabouret pour schtroumf)

C'est pour ce que j'ai appris d'un anthropologue ami et connu qui écrit des carnets de voyage partout, même ici en réunion, et des carnets qui ne racontent pas ce qui se passe mais parfois ce que lui inspire ce qui se passe. Depuis je rédige directement mes textes dans le moment sans prendre de notes comme avant, et puis je les reprends ensuite pour les améliorer..mais la captation immédiate par les sentiments des mots est essentielle. Ceci dit je n'ai encore pas mis en forme définitive ces dernières années de recherche selon cette méthode sur les citangs (temples familiaux) en Chine, la réinvention culturelle en Corée et la réappropriation de la ville et des espaces publics en Chine. Je n'ai osé que faire une conférence que l'on m'a fait refaire une seconde fois cette année et qui va aboutir à la publication de quelques documents issus de ces recherches mais pas des textes, pas encore....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyciane

avatar

Nombre de messages : 625
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Mer 16 Mai - 19:58

Alors j'ai hâte de voir les prochains textes ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://candyblood.free.fr
leviathan

avatar

Nombre de messages : 257
Age : 35
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Ven 25 Mai - 12:17

J’ai fini de tout lire, enfin ^^
Je pense que tel quel cela ne pourrait pas faire un livre (il y a des petites erreurs et il faudrait un peu plus romancer et développer les dialogues, et puis c’est cours quand même et il faudrait accentuer l’histoire d’amour, lol).

Sinon, j’ai adoré le grand père et la grand-mère, et les paysannes du marché qui ont changés. Mais ce que j’aime moins c’est toutes ses difficultés familial, c’est si contraignant… que je me demande comment ça se fait qu’il n’y ait pas de disputer de folie, surtout avec le fait d’être enfermé dans une pièce pendant que les voisins passent donner leurs cadeaux.
N’as-tu pas eut envie de hurler : Vous avez honte de moi, ou quoi ? Si c’est le cas, pourquoi m’accueillir ? Je préfère m’en aller !

En effet, je me demande si ce n’est pas simplement une question de caractère plus que de tradition, dans ce cas, non ? Comme si ça ne collait entre vous, tandis qu’une personne vous appréciant plus fait fi de toutes les traditions pour simplement passer un temps agréable en votre compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://20six.fr/nemesissement-votre
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Ven 25 Mai - 13:52

leviathan a écrit:
J’ai fini de tout lire, enfin ^^
Je pense que tel quel cela ne pourrait pas faire un livre (il y a des petites erreurs et il faudrait un peu plus romancer et développer les dialogues, et puis c’est cours quand même et il faudrait accentuer l’histoire d’amour, lol).

Le fragment de texte ici présenté, est un morceau d'un document bien plus large et en quelque sorte une introduction à une réflexion purement académique sur la question de l'identité chinoise. Il n'était donc pas question d'en faire un livre. C'est pour cela que je ne raconte pas tout, et surtout pas ce qui n'a pas d'intérêt par rapport à l'objectif principal. L'histoire d'amour comme tu dis, est une partie personnelle, que bien entendu je ne raconterais jamais. Même si c'est "romancé", écrit comme un journal de vie, s'appuyant sur des faits réels, il ne s'agit que d'une technique de retransmission pour lancer le débat et la réflexion sur un sujet précis. Le corps du texte principal était la première rencontre que je faisais avec un des rares anthroplogie que la Chine: Joël Thoraval, à propos de ses écrits et se veut un échange croisé entre nos expériences mutuelles. Ce n'est pas intéressant de vous le faire lire car il faudrait lire tous les textes de Joël pour comprendre de quoi je parle, texte disséminé dans plein de publications, certains étant introuvables. Voilà pour le fond, pour la forme c'est la première fois que je prenais la plume pour écrire en tant que anthropologue, il y a 8 ans, c'est bien différent de mes autres écrits comme historien ou critique de cinéma...et donc ce serait différent aujourd'hui, ce texte a été du reste remanié pour entrer dans d'autres documents..mais là, il s'agit d'une version quasi "brute" qui a le mérite d'être spontanée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Ven 25 Mai - 13:55

leviathan a écrit:

Sinon, j’ai adoré le grand père et la grand-mère, et les paysannes du marché qui ont changés. Mais ce que j’aime moins c’est toutes ses difficultés familial, c’est si contraignant… que je me demande comment ça se fait qu’il n’y ait pas de disputer de folie, surtout avec le fait d’être enfermé dans une pièce pendant que les voisins passent donner leurs cadeaux.
N’as-tu pas eut envie de hurler : Vous avez honte de moi, ou quoi ? Si c’est le cas, pourquoi m’accueillir ? Je préfère m’en aller !

Bien entendu que j'ai eu souvent l'occasion d'avoir envie de hurler, ici, ou en Amazonie ou chez les Indiens Iroquois..mais ce que j'ai appris en tant que anthropolgue c'est d'abord d'arrêter de juger. Essayer de comprendre le modèle de pensée est un acte de culturation personnelle, très difficile à opérer. Sinon, à l'inverse, les "autres" te répondent ce qu'ils croient que tu veux entendre et du coup, la vision des choses est totalement faussée. Je remets souvent cela en question aujourd'hui dans les groupes de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Ven 25 Mai - 13:56

Alain a écrit:
leviathan a écrit:

Sinon, j’ai adoré le grand père et la grand-mère, et les paysannes du marché qui ont changés. Mais ce que j’aime moins c’est toutes ses difficultés familial, c’est si contraignant… que je me demande comment ça se fait qu’il n’y ait pas de disputer de folie, surtout avec le fait d’être enfermé dans une pièce pendant que les voisins passent donner leurs cadeaux.
N’as-tu pas eut envie de hurler : Vous avez honte de moi, ou quoi ? Si c’est le cas, pourquoi m’accueillir ? Je préfère m’en aller !

Bien entendu que j'ai eu souvent l'occasion d'avoir envie de hurler, ici, ou en Amazonie ou chez les Indiens Iroquois..mais ce que j'ai appris en tant que anthropolgue c'est d'abord d'arrêter de juger. Essayer de comprendre le modèle de pensée est un acte de déculturation personnelle, très difficile à opérer. Sinon, à l'inverse, les "autres" te répondent ce qu'ils croient que tu veux entendre et du coup, la vision des choses est totalement faussée. Je remets souvent cela en question aujourd'hui dans les groupes de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Ven 25 Mai - 13:56

Alain a écrit:
leviathan a écrit:

Sinon, j’ai adoré le grand père et la grand-mère, et les paysannes du marché qui ont changés. Mais ce que j’aime moins c’est toutes ses difficultés familial, c’est si contraignant… que je me demande comment ça se fait qu’il n’y ait pas de disputer de folie, surtout avec le fait d’être enfermé dans une pièce pendant que les voisins passent donner leurs cadeaux.
N’as-tu pas eut envie de hurler : Vous avez honte de moi, ou quoi ? Si c’est le cas, pourquoi m’accueillir ? Je préfère m’en aller !

Bien entendu que j'ai eu souvent l'occasion d'avoir envie de hurler, ici, ou en Amazonie ou chez les Indiens Iroquois..mais ce que j'ai appris en tant que anthropolgue c'est d'abord d'arrêter de juger. Essayer de comprendre le modèle de pensée est un acte de déculturation personnelle, très difficile à opérer. Sinon, à l'inverse, les "autres" te répondent ce qu'ils croient que tu veux entendre et du coup, la vision des choses est totalement faussée. Je remets souvent cela en question aujourd'hui dans les groupes de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Corbeil-Essonnes/ Avon
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Ven 25 Mai - 14:11

leviathan a écrit:

En effet, je me demande si ce n’est pas simplement une question de caractère plus que de tradition, dans ce cas, non ? Comme si ça ne collait entre vous, tandis qu’une personne vous appréciant plus fait fi de toutes les traditions pour simplement passer un temps agréable en votre compagnie.

Tout colle parfaitement, je te rassure, la famille de Lucie m'apprécie, ne serait-ce que pour avoir accepté de vivre une telle aventure à une époque où cela était impensable. C'est dabord moi que je remets en cause dans cette analyse, remise en cause que j'ai longuement creusée ultérieurement. Etre isolé dans une pièce n'est pas une catastrophe en soi, on jouait du coup au Mahjong. Etre dans la bancalité n'est pas un handicap. Je pourrais te raconter comment je suis entré en liaison avec la gardienne des savoirs des Iroquois, un jour où normalement tout contact aurait dû m'être interdit, et l'est depuis des décennies avec les non-Iroquois...situation bancale, donc rencontre extraordinaire qui est imprégnée au plus profond de nos mémoires respectives. Pafois l'autre dans ce qu'il est fait par sa société, est impossible à gérer...et ce n'est pas une question d'amitié ou d'amour. J'apprends encore tous les jours sur la Chine et d'autres cultures, mais aujourd'hui les chinois pour parler d'eux, savent que je sais et donc traite différent nos relations, de la même manière que tu traites inconscienment de manière différent quelqu'un d'une culture proche qu'un indien d'Amazonie..en te disant, "oh pas ça, je ne peux pas lui expliquer il ne comprendrait pas..." et de fait tu ne peux pas lui expliquer, les mots n'existent pas... Pour les chinois c'est la même chose, certains concepts sont incompréhensibles pour nous, et même après des années d'étude, les sinologues s'interrogent encore, nous n'avons pas les mots pour interprêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leviathan

avatar

Nombre de messages : 257
Age : 35
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Ven 25 Mai - 14:44

Ça me semble bizarre de ne pas pouvoir au moins essayer d’expliquer une chose (à moins que la barrière de la langue soit importante) mais je veux bien te croire, puisque je n’ai jamais été dans une telle situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://20six.fr/nemesissement-votre
Lizete

avatar

Nombre de messages : 203
Localisation : Aulnay-sous-bois
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   Dim 21 Oct - 23:07

Euh , pour vous dire que j'ai enfin lu (ya quelques mois) ce récit ! Very Happy
J'aime beaucoup cette évolution, petit à petit, du statut de ce barbare XD Un aurait dit un conte qui dit "dans la vie, la patience paie" ^^

Bref c'est très intéressant, et j'aurai bien voulu la version de l'histoire de l'autre coté ^^ Mais bon, je ne pense pas pouvoir l'avoir un jour ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ppdm.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les barbares, perception du monde asiatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les barbares, perception du monde asiatique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atlas de Rome et des barbares
» Vision et perception des romains
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exposition Corbeil Essonnes, Staff :: Espace organisation-Organisation area :: Presentons-nous-Individual presentation-
Sauter vers: